2014, année record pour la réintroduction du gypaète barbu

La population des gypaètes barbus a enregistré en 2014 en Suisse une croissance majeure.

11 août 2014, 16:10
Le gypaète barbu a fait son nid à Derborence.

L'année 2014 représente un record pour le gypaète barbu. Avec la réintroduction réussie de deux individus et l'éclosion fructueuse de huit oeufs en pleine nature, la population du plus grand rapace de Suisse enregistre une croissance majeure, écrivent lundi le WWF Suisse et la Fondation Pro Gypaète (FPG).

De jeunes gypaètes barbus sont réintroduits dans les Alpes suisses depuis 1991, mais la première naissance en pleine nature a seulement eu lieu en 2007, précisent les deux organisations. Depuis, deux à six oiseaux voient le jour chaque année.

Cette année, huit couvées ont été recensées, deux en Valais et six dans les Grisons. Dans l'ensemble de l'espace alpin, le bilan est également positif et devrait au total s'élever à quelque 16 naissances en pleine nature.

Cette évolution positive montre que la population de gypaètes barbus parvient maintenant à lentement croître par elle-même, notent les deux organisations. Avec une trentaine de couples reproducteurs, la population dans les Alpes reste toutefois faible.

D'autres réintroductions devraient contribuer à garantir au gypaète barbu une base génétique saine et à éviter des problèmes de consanguinité. A partir de 2015, de nouveaux rapaces devraient ainsi être réintroduits dans le canton d'Obwald.