2 centimes de plus pour les médecins valaisans

Le Conseil d’État a décidé d’augmenter le point TARMED qui fixe le prix des prestations ambulatoires. C’est deux centimes de plus pour tous les médecins valaisans, dans les cabinets indépendants comme les hôpitaux.
03 déc. 2018, 10:28
Le point TARMED augmente de deux centimes en Valais. Pour tous les médecins qu'ils pratiquent leur art dans un cabinet indépendant ou en milieu hospitalier.

Le Conseil d’État a enfin fixé les tarifs définitifs des prestations ambulatoires pour les hôpitaux, les cliniques et les médecins indépendants valaisans. Le fameux point TARMED passe de 87 à 89 centimes dans les établissements hospitaliers alors que les médecins indépendants pourront à l’avenir facturer leurs prestations à charge de l’assurance-maladie obligatoire sur la base d’une valeur de point TARMED de 84 centimes contre 82 centimes jusqu’ici.

La fin d’un provisoire qui durait

En l’absence d’accord avec la plupart des assureurs maladie, l’Hôpital du Valais, l’Hôpital Riviera-Chablais, la Clinique de Valère, la Clinique romande de réadaptation, la Leukerbad Clinic, la Clinique CIC Valais ainsi que la Société médicale du Valais avaient demandé au canton de fixer des tarifs d’autorité pour l’année 2017.

Comme le prévoit la LAMal, le Conseil d’État a donc engagé une procédure de fixation des tarifs, en consultant l’ensemble des parties ainsi que la Surveillance des prix pour mettre fin à une solution provisoire. «Après analyse des revendications tarifaires et des données transmises sur les coûts, le Conseil d’État a arrêté les tarifs valables dès le 1er janvier 2017», note ce lundi dans un communiqué le Département de la santé. Il se base notamment sur les principes de tarification de la LAMal tels que l’économicité, la transparence des coûts et l’efficience des prestations fournies.

7 millions de plus à charge de l’assurance obligatoire

L’impact de ces augmentations de 2 centimes est évalué à environ 2,5 millions de francs pour les cliniques et hôpitaux valaisans et à 4,5 millions de francs pour les médecins indépendants. Le total des augmentations proposées par le Conseil d’État s’élève ainsi à 7 millions de francs à charge de l’assurance obligatoire des soins entièrement financée par les primes d’assurance-maladie.
 

par Pascal Guex