Zurich: des fontaines ensanglantées contre le tabou des règles et la surtaxe des tampons

Mardi matin à Zurich, l'eau d'une dizaine de fontaines s'est colorée en rouge. L'action visait à sensibiliser la population au tabou sur les règles et à protester contre une taxe sur les tampons trop élevée.

05 oct. 2016, 17:46
/ Màj. le 05 oct. 2016 à 19:38
L'eau de 13 fontaines a été colorée en rouge.

Les passants de la ville de Zurich ont pu être surpris mardi matin en découvrant l'eau rougeâtre de certaines fontaines, comme ensanglantées. En réalité, pas d'hémoglobine, mais du colorant alimentaire. 

 

 

L'action a été menée par le collectif féministe suisse "Aktivistin.ch" qui a revendiqué sa cause auprès de 20 Minuten. "De nos jours, les menstruations sont encore un sujet que beaucoup de femmes associent à la honte", explique la porte-parole du mouvement. Un hashtag #happytobleed, "heureuse de saigner", tente de lever le tabou sur les règles des femmes.

 

 

Tampons trop chers

L'autre raison de cette action est de protester contre la taxe à 8% des serviettes hygiéniques ou tampons. Ces produits ne sont pas considérés par la loi suisse comme étant un bien d'usage quotidien, et donc avec une TVA à 2,5%. "Les tampons sont considérés comme un produit de luxe, ce qui défavorise financièrement les femmes", dénonce le mouvement féministe.