Zurich: 900'000 ravers pour une Street Parade pacifique

La plus grande parade techno au monde a rassemblé 900'000 ravers samedi à Zurich. La manifestation s'est déroulée dans la bonne humeur. Peu d'interventions de la police et des secours.

14 août 2016, 15:57
Malgré la masse de visiteurs et les températures élevées, la police et les secours sont intervenus relativement peu souvent.

Environ 900'000 ravers ont dansé autour du bassin zurichois samedi: la 25e Street Parade s'est déroulée dans la bonne humeur et de manière largement pacifique. Seuls des voleurs munis de sprays au poivre ont bousculé l'ordre.

Les organisateurs de la plus grande parade techno au monde tirent un bilan positif dimanche: "la fête était fantastique". Déguisés en diables, en anges ou encore en Indiens, 900'000 fans ont dansé sur les rythmes de plus de 200 DJ au bord du lac jusqu'au petit matin de dimanche. Quelque 27 Love-Mobiles ont défilé.

La 25e Street Parade était placée sous le slogan "unique". Des centaines de milliers de personnes ont fêté ensemble et célébré l'amour, la paix, la liberté et la tolérance, ont communiqué les organisateurs: "c'est unique en son genre."

Sprays au poivre

Malgré la masse de visiteurs et les températures élevées, la police et les secours sont intervenus relativement peu souvent. Le service de secours de la ville a soigné 690 personnes, soit 30% de moins que l'année dernière. La plupart des blessures sont dues à des coupures et des éraflures.

Environ 80 vols ont été annoncés au poste de police de la gare centrale de Zurich. Téléphones et porte-monnaie ont été les principales cibles des voleurs. Tout comme certains colliers particulièrement voyants, a communiqué dimanche la police cantonale.

Plusieurs voleurs ont utilisé des sprays au poivre. Le service de secours a enregistré un nombre "particulièrement élevé" de traitement des yeux en raison de substances irritantes.

La police est également intervenue dans différentes bagarres dues à la consommation d'alcool ou de drogues. Elle a arrêté plusieurs personnes suite à des coups de couteau.