Réservé aux abonnés

«Zéro blessé, zéro dégât»

Le rassemblement de Genève complètement maîtrisé par la police.

02 févr. 2009, 05:01

La manifestation anti-WEF non autorisée à Genève a dégénéré, mais la catastrophe redoutée n'a pas eu lieu. La police a toléré un rassemblement de 500 à 700 personnes, puis l'a dispersé, déclenchant des affrontements. Aucun dégât ni blessé ne sont à déplorer.

Vers 18 heures, la police avait dissous tous les attroupements mais restait sur le qui-vive. Les agents ont interpellé en tout 80 personnes, mais la plupart ont été rapidement relâchées. Selon le chef de la police genevoise Monica Bonfanti, l'objectif a été atteint: il y a eu «zéro blessé des deux côtés» et «zéro dégât». Quelques tentatives...