Votation fédérale: les cantons disent non à l'initiative contre le mitage

Les cantons refusent l'initiative contre le mitage, soumise au vote le 10 février prochain. Selon eux, elle porte un coup sévère à la compétitivité de la Suisse.

14 déc. 2018, 16:33
Les cantons recommandent le rejet de l'initiative contre le mitage qui est soumise au vote le 10 février prochain. (illustration)

A l'instar des villes, les cantons recommandent le rejet de l'initiative contre le mitage qui est soumise au vote le 10 février prochain. Selon eux, le texte empiète sur les principes du fédéralisme, restreint la marge de manoeuvre des cantons et entrave le développement du pays.

L'initiative populaire porte "un coup sévère à la compétitivité de la Suisse, puisque la raréfaction des surfaces constructibles entrave l'essor des entreprises et les nouvelles implantations", écrit vendredi la Conférence des gouvernements cantonaux. "La nouvelle loi limiterait aussi fortement les possibilités de développement dans l'agriculture", affirme-t-elle.

"Même les constructions d'intérêt public comme les hôpitaux ou les écoles seraient touchées par le gel des surfaces constructibles, étant donné que les exigences irréalistes concernant le déclassement des terrains à bâtir sont pratiquement impossibles à satisfaire".