Vols annulés au dernier moment: les voyageurs pourront toucher des indemnités

Selon la loi, les personnes qui voient leur vol être annulé à la dernière minute doivent s’adresser à la compagnie aérienne pour être indemnisées. Elle peuvent aussi demander d’autres compensations.
15 juin 2022, 15:44
Lors du départ en vacances, il vaut mieux être au courant de ses droits en cas d'annulation d'un vol.

Les voyageurs dont les vols sont annulés à la dernière minute ont droit à une indemnisation. La législation européenne, qui s’applique en Suisse depuis 2006, accorde certains droits aux personnes concernées. Les organisations de protection des consommateurs conseillent de s’adresser sans tarder à la compagnie aérienne.

Ce droit est valable pour tous les vols au départ ou à destination de Suisse ou de l’UE effectués par une compagnie aérienne suisse ou de l’UE, a précisé à Keystone-ATS la Fondation alémanique pour la protection des consommateurs. Les passagers concernés peuvent choisir entre le remboursement du prix du billet ou un autre moyen de transport jusqu’à la destination finale, a-t-elle précisé.

Ils ont aussi droit à des boissons et des repas proportionnellement au temps d’attente, à la possibilité de communiquer et, si nécessaire, à un hébergement à l’hôtel, transfert compris.

Indemnisation supplémentaire

Si la compagnie aérienne annule un vol moins de deux semaines avant le départ sans proposer une autre possibilité de vol, dont le départ doit intervenir moins de deux heures avant l’heure prévue et l’arrivée moins de quatre heures après, les passagers ont droit à une indemnisation supplémentaire.

Celle-ci s’élève à 250 euros (environ 260 francs) pour les courtes distances, jusqu’à 1500 kilomètres. Pour les distances de 1500 à 3500 kilomètres, elle est de 400 euros (environ 415 francs) et pour les vols de plus de 3500 kilomètres, de 600 euros (625 francs). En cas de problème de remboursement ou d’indemnisation, il convient de s’adresser à l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC).

par Keystone - ATS