Réservé aux abonnés

Voitures anciennes transformées: une seconde vie avec un cœur électrique

Le rétrofit a déjà des adeptes en Suisse. Une société mise sur la conversion du thermique en électrique de voitures anciennes et polluantes.

17 mars 2021, 00:01 / Màj. le 17 mars 2021 à 07:40
Un exemple de transformation d’une coccinelle en véhicule  électrique.

En fin de parcours, les voitures à essence ou diesel ne sont pas toutes vouées à la casse. Certaines finissent dans un garage pour se refaire une santé grâce au rétrofit. Rien à voir avec le tuning qui tient de l’opération de chirurgie esthétique.

Le rétrofit s’apparente à une transplantation cardiaque: le moteur, le réservoir et le pot d’échappement sont remplacés par un moteur électrique, des batteries et une prise pour la recharge. Seule la carrosserie et le châ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois