Réservé aux abonnés

Voiture autonome privée rime avec hausse du trafic

Des chercheurs du Poly de Zurich prédisent un engorgement des routes lié à l’attractivité de ce mode de déplacement.
08 juin 2019, 00:01
epa07511727 A China Mobile Hong Kong and Hong Kong Applied Science and Technology Research Institute (ASTRI) autonomous vehicle, which is equipped with 5G technology, is displayed at the Science Park in Hong Kong, China, 17 April 2019. The Hong Kong Open Lab of China Mobile Group's 5G Joint Innovation Center was moved from its former site to the Hong Kong Science Park where it can accommodate more advanced equipment, allowing local businesses to conduct R&D tests on 5G network applications. EPA/JEROME FAVRE HONG KONG CHINA 5G TECHNOLOGY

Les voitures autonomes privées ne feront que générer davantage de trafic dans les villes. C’est ce qu’indique une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), financée par l’Office fédéral des routes, dont les résultats vont à l’encontre des pronostics habituellement entendus. Jusqu’ici, on partait du principe que de telles «offres de transport en partie automatisées», notamment des flottes de taxis autonomes, seraient de nature à faire reculer le nombre de véhicules en ville jusqu’à 90%. Diverses études internationales vont dans ce sens, a indiqué, hier, l’EPFZ.

Toutefois, les con...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois