Réservé aux abonnés

Vers une privatisation de la monnaie

L’annonce de la création de la cryptomonnaie libra, par Facebook, pose des questions fondamentales.
26 juin 2019, 00:01
An employee of a currency exchange house places the dollar quotation in the shop window at market opening 25 March 2002 as people look on.  Crisis-hit Argentina said Friday it expected an IMF mission to visit Buenos Aires in early April to develop a support package.   (KEYSTONE/EPA/AFPI DANIEL GARCIA)  ARGENTINA ECONOMY DOLLAR

Les réactions ont été très rapides. Quelques heures seulement après la publication, par Facebook, des détails concernant la future cryptomonnaie libra, la semaine passée, gouvernements et banques centrales ont multiplié critiques et avertissements. La guerre est-elle déclarée entre les Etats et le géant de la Silicon Valley? L’analyse de l’avocat Vincent Mignon, à Neuchâtel, un spécialiste de la finance de l’âge numérique.

Les Etats ont très vite réagi négativement à l’annonce de la création prochaine du libra. Comment l’interprétez-vous?

Leurs réactions témoignent d’une prise de conscience tard...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois