Vaud: un aide-mémoire paraît ce mercredi pour aider à comprendre le canton

Un aide-mémoire épuré mais pas austère, relate en 103 pages le panorama des grands repères de la vie politique cantonale. "Institutions politiques vaudoises" sort ce mercredi.

01 mai 2013, 16:30
En 103 pages, "Institutions politiques vaudoises" dresse le panorama des grands repères de la vie politique cantonale. L'aide-mémoire paraît ce mercredi.

En 103 pages, "Institutions politiques vaudoises" dresse le panorama des grands repères de la vie politique cantonale. L'aide-mémoire se veut "épuré" mais pas austère pour autant. Textes et dessins se complètent pour une lecture agréable, teintée d'humour.

Rédigé par Jérôme Cachin, correspondant vaudois du quotidien fribourgeois "La Liberté", l'ouvrage sort mercredi. Mix & Remix s'est chargé des dessins qui apportent un ton décalé et amusé par rapport à tout ce que le sujet peut avoir de sérieux.

Richesse de la matière

L'ouvrage s'adresse à toute personne qui veut découvrir et mieux connaître les articulations de la vie politique vaudoise. Celui qui voudra vérifier ses compétences sera aussi satisfait par la richesse de la matière. La présentation est claire, directe, mais agrémentée de détails ou d'anecdotes qui mettent de la chair sur l'os.

Par exemple, le chapitre "Les partis politiques" présente très sobrement leur rôle et leur fonctionnement. Un encadré amène le piment et rappelle le quotidien terre-à-terre, au-delà des images d'Epinal: un parti n'est pas une chorale où règne l'harmonie, ce serait même plutôt un univers impitoyable.

Donner des noms

"Un parti est en proie à des rivalités de personnes aux fortes ambitions. La sélection des candidats pour les élections peut être orageuse. La direction du parti essaie de gérer les carrières. Elle évite, sans toujours y parvenir, que le parti ne se déchire sur la place publique", écrit l'auteur à qui l'on demanderait presque de nous donner des noms.

Ces "suppléments" par rapport à un manuel pur et dur mettent l'eau à la bouche du lecteur. Il en souhaiterait vite encore davantage, avec des illustrations ou des démonstrations de tout ce qui fait que les institutions sont vivantes, problématiques et parfois contestées. L'ouvrage aiguise l'appétit pour la vie politique, ce qui est déjà à souligner.

Qui fait quoi?

"On s'est posé mille questions, mais pour finir le livre doit répondre à des interrogations élémentaires: qui fait quoi, quelles sont règles", explique à l'ats Jérôme Cachin. "On n'a pas voulu être exhaustif dans les comparaisons intercantonales, ce qui aurait demandé un travail encore plus considérable".

Tiré à 5000 exemplaires, l'ouvrage paraît aux Editions Loisirs et Pédagogie (LEP). Il fait partie d'une collection à succès dont le volume "Institutions politiques suisses" atteint déjà 200'000 livres. Le dernier-né n'est pas le fruit d'une commande du canton même si ce dernier l'accueille avec intérêt. LEP envisage un travail semblable pour chaque canton romand.