Réservé aux abonnés

Valse-hésitation sur fond de routes

Le Conseil des Etats ne se contente pas de demi-mesures. Il renvoie le projet de Fonds routier en commission, dans l'espoir d'y intégrer l'extension du réseau.
22 sept. 2015, 21:21
data_art_3403444.jpg

CHRISTIANE IMSAND

Un pas en avant, un pas en arrière, puis un pas de côté: voici comme on pourrait résumer la position du Conseil des Etats concernant le contenu du futur Fonds routier destiné à assurer le financement à long terme des routes nationales. En juin, la commission des transports voulait intégrer dans le projet le transfert des 400 km de routes cantonales qui a été bloqué par le refus populaire de la vignette à 100 francs, en 2013. En août, elle a changé d'avis après avoir constaté que les cantons étaient peu enclins à participer au financement. Hier, le plénum lui a fait reprendre ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois