Réservé aux abonnés

Une sortie du nucléaire édulcorée par les sénateurs

Les Etats n’ont fixé aucune date pour le débranchement des cinq réacteurs et n’ont pas durci les exigences de sécurité.

24 sept. 2015, 06:53
ZUM THEMA ENERGIESTRATEGIE 2050 STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILDMATERIAL ZUR VERFUEGUNG - The nuclear power plant Leibstadt in the canton of Aargau, Switzerland, pictured on May 28, 2011. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)



Das Atomkraftwerk Leibstadt, aufgenommen am Samstag, 28. Mai 2011. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella) SCHWEIZ ENERGIESTRATEGIE 2050

«Le Conseil des Etats a entamé la sortie de la sortie du nucléaire»: le trait d’ironie de la coprésidente des Verts Regula Rytz (BE) est révélateur de la déception qui régnait dans le camp antinucléaire, hier, à l’issue des débats sur la stratégie énergétique 2050. «Scandalisée», Greenpeace Suisse estime que «les élus bourgeois du Conseil des Etats jouent les petites mains des exploitants de centrales».

Il faut dire que la Chambre des cantons a bien édulcoré le projet sorti du National en décembre dernier. «Le résultat est misérable», a commenté Luc Recordon au moment du vote sur l’ensemble. «C...