Une Neuchâteloise se trompe de train, les CFF s'arrêtent pour elle dans une gare

Caroline Gueissaz n'en revient toujours pas: alors que cette Neuchâteloise s'était trompée de train, les CFF l'ont fait arrêter dans une gare exprès pour elle! Ce qui lui a permis de prendre un autre train et d'assister à l'enterrement auquel elle voulait se rendre.
04 avr. 2014, 18:05
LIntercity s'est exceptionnellement arrêté en gare d'Aarau.

Caroline Guissaz, qui est par ailleurs députée suppléante au Grand Conseil neuchâtelois, raconte: "Jeudi, à Zurich, je suis montée dans l'Intercity Zurich-Bâle au lieu de l'Intercity Zurich-Neuchâtel. Le train pour Bâle circule sans faire d'arrêt. Or je devais me rendre à l'enterrement du père de mon amie de toujours... Le contrôleur, voyant à quel point j'étais désolée, est revenu quinze minutes plus tard pour me dire: "Nous allons nous arrêter pour vous à Aarau". 

Lorsque le train est arrivé Aarau, tout était en place: l'annonce aux passager du train leur disant de ne pas descendre, le signal sur le quai disant de ne pas monter, et ainsi de suite. "J'ai pu sortir, prendre le train pour Neuchâtel et arriver à l'heure prévue pour assister à l'enterrement."

Arrivée à son domicile, Caroline Gueissaz a envoyé une lettre de remerciements aux CFF vie leur site internet. Le soir-même (!), le service clients lui répondait ceci: "Nous vous sommes reconnaissants d'avoir pris la peine de nous adresser votre satisfaction. En effet, les courriers que nous recevons sont plus souvent empreints de colère que de gratitude (...). Nous sommes ravis que vous ayez pu assister, grâce à l'intervention de notre agent, à la cérémonie qui vous était chère."

Conclusion de Caroline Gueissaz: "Les CFF, c'est un mammouth plein d'humanisme! Et encore merci à ce contrôleur super sympa!"