Réservé aux abonnés

Une commission penche en faveur de l'internement

18 oct. 2014, 00:01

Personne ne doit être victime de criminels récidivistes. L'internement devrait primer la resocialisation et la liberté conditionnelle ne pas être accordée en cas de doute. La commission des affaires juridiques du National a approuvé, hier, deux initiatives parlementaires UDC déposées dans le sillage des affaires Marie et Lucie.

Les deux textes émanaient de la Zurichoise Natalie Rickli. Celui accordant la primauté de l'internement sur la resocialisation n'a passé la rampe de la commission que grâce à la voix prépondérante du vice-président, Fabio Abate (PLR, TI). Deux personnes se sont abstenue...