Une bourse de l'électricité pour négocier avec l'UE

La Suisse pourrait créer une bourse de l'électricité pour être mieux intégrée au marché européen. L'intégration de la Suisse à ce marché est un enjeu central pour le pays.

13 juin 2013, 15:00
La nouvelle loi met fin aux régimes communaux particuliers.

D'ici 2014, l'UE entend harmoniser son marché de l'électricité, a rappelé Matthias Finger, professeur de management des industries de réseaux à l'EPFL et membre de l'ElCom jeudi devant la presse à Berne. Le prix du courant doit être négocié à court terme entre les pays.

Pour participer à ce marché, la Suisse doit créer une bourse de l'électricité dans les meilleurs délais. Ou "passer un contrat avec une bourse européenne déjà existante". Mais ce projet est suspendu à un accord bilatéral sur l'électricité avec l'UE.

Si aucun accord bilatéral n'intervient avant 2014, les acteurs du marché suisse pourraient être exclus du marché européen, menacent les experts d'ElCom. "Nous ne pouvons que créer les conditions qui permettront la réalisation du projet une fois le feu vert politique donné", a expliqué Carlo Schmid-Sutter, président de l'ElCom.

Dans un environnement d'une grande complexité, il faut revoir des stratégies confirmées dans les domaines des achats, de la distribution et de la vente, et les adapter aux nouvelles réalités du marché, a-t-il poursuivi.

La Suisse ne fixe pas les prix

"La Suisse ne fait pas les prix, elle les subit", selon Renato Tami, directeur de l'ElCom."Le prix de gros en Suisse dépend énormément des marchés dans les pays voisins".

Une des missions centrales de l'ElCom est la coordination de ses activités avec celles des régulateurs étrangers. L'ElCom bénéficie depuis 2012 du statut d'observateur au Conseil des régulateurs européens de l'énergie (CEER).

Améliorer la transparence du marché

L'UE s'efforce de son côté d'améliorer la transparence du marché de gros de l'électricité en interdisant les opérations d'initiés et les manipulations du marché. Le Conseil fédéral veut instaurer la même transparence en Suisse.

"En Suisse, les prix de l'électricité ont baissé, ce qui incitera les grands clients à choisir la meilleure offre sur le marché. Il est en revanche fort probable que la redevance d'utilisation du réseau augmente ces prochaines années", poursuit Carlo Schmid-Sutter. L'an dernier, le réseau suisse de transport a été transféré à la société nationale pour l'exploitation du réseau Swissgrid SA.

L'ElCom est l'autorité de surveillance indépendante dans le domaine de l'électricité. Créée il y a cinq ans, la commission de surveillance est chargée de superviser la transition d'un approvisionnement en électricité caractérisé par un monopole vers un marché libéralisé.