Réservé aux abonnés 11

Un virage pour un tournant

Nino Schurter se fait surprendre à 200 mètres de l'arrivée. Le Suisse termine au deuxième rang derrière le discret Jaroslav Kulhavy et devant l'Italien Fontana. Une course d'hommes.

13 août 2012, 00:01
data_art_1006255.jpg

LE PODIUM

Il avait bien caché son jeu, Jaroslav Kulhavy. Champion du monde en titre, honneur décroché en 2011, il avait joué la carte de la discrétion en cette année olympique, n'obtenant aucun résultat vraiment notoire. La rude bataille pour l'or, il la laissait à Julien Absalon, le champion de Pékin, ou à Nino Schurter, troisième en Chine et leader de l'actuelle Coupe du monde. Dans la vie, il vaut mieux parfois ne pas trop se montrer pour mieux ressurgir et prendre l'ennemi par surprise. Et de vitesse. Comme il l'a réussi dans l'ultime montée, passant irrémédiablement le Suisse qui termina ...