Un Vert zurichois condamné pour un tweet diffamatoire

La justice a condamné un membre de la direction cantonale du parti Verts de Zurich à une peine pécuniaire avec sursis par avoir traité un UDC de nazi.

07 oct. 2013, 18:06
14 téléphones portables de dernière génération font partie du butin.

Un membre des Verts, candidat au Conseil communal de la ville de Zurich en février 2014, a été condamné pour diffamation. En 2012, le politicien de 19 ans avait qualifié l'auteur UDC d'un tweet aux accents islamophobes de nazi. Il écope d'une peine pécuniaire avec sursis via ordonnance pénale.

Le jeune homme accepte le jugement. Sur les ondes de la radio alémanique SRF1, il s'est excusé et a déclaré lundi ne plus exactement savoir ce qu'il avait écrit. Ses tweets sont entre temps effacés. "Je serai désormais plus prudent", a-t-il ajouté.

Le parti n'envisage pas de le sanctionner. Au moment de ses déclarations, le jeune politicien était membre des Vert'libéraux. Depuis, il est devenu membre de la direction de la section cantonale des Verts et se comporte de manière irréprochable, a affirmé le parti.

Le politicien UDC avait quant à lui été contraint de se retirer de son parti et de démissionner de son mandat à la commission scolaire de son quartier. La procédure pénale ouverte contre lui en juin 2012 est encore en cours.