Un tunnel ferroviaire à 270 millions pour désengorger l'est bernois

Un tunnel dans l'est bernois pourrait voir le jour d'ici 2022. La Confédération, le canton et les CFF vont mettre à l'enquête un projet devisé à 270 millions de francs.

06 mai 2014, 15:15
Un tunnel permettrait de fluidifier le trafic sur un axe qui voit 900 trains passer chaque jour.

La Confédération, le canton de Berne et les CFF veulent désengorger le trafic ferroviaire dans l'est de Berne. Un tunnel permettra aux trains de se croiser à différents niveaux. L'ouvrage, devisé à 270 millions de francs, devrait être mis en service en 2022.

Le projet sera mis à l'enquête publique cet été, ont annoncé mardi devant les médias l'Office fédéral des transports, le canton de Berne et les CFF. Le budget sera supporté majoritairement par la Confédération. Le premier coup de pioche devrait être donné début 2016.

Dans l'est de Berne, le trafic des trains se fait en parallèle sur des tronçons très fréquentés, comme Olten-Berne, Bienne-Berne et Thoune/Langnau-Berne. Environ 900 trains y circulent chaque jour, se coupant régulièrement la route. Les trains doivent ainsi s'arrêter à un signal pour en laisser passer d'autres, ce qui occasionne des retards.

Le projet Wylerfeld, qui fait partie d'un programme plus large de développement ferroviaire de la région bernoise, prévoit la construction d'un tunnel long de 872 mètres. Les trains pourront ainsi se croiser à différents niveaux.