Réservé aux abonnés

Un taux "optimiste" de 3,1%

La bonne conjoncture se maintient mais la baisse du taux de chômage observée en avril tient aussi aux exclusions qu'entraîne la révision de la loi.

07 mai 2011, 05:02

"Un peu moins de la moitié du recul du chômage observé en avril est lié à l'entrée en vigueur de la révision de la loi sur l'assurance chômage", prévient Serge Gaillard, chef de la direction du travail au Seco (Secrétariat d'Etat à l'économie).

Une nuance importante au vu des chiffres du chômage publiés hier. Où il apparaît que le taux de chômage, en moyenne nationale, est descendu en un mois de 3,4% à 3,1%. Une baisse qui correspond à 11 457 personnes.

Mais une baisse que la bonne conjoncture n'explique qu'en partie. L'entrée en vigueur de la loi révisée (plus restrictive), le 1er avril, deva...