Un porte-avions américain en route vers la péninsule coréenne

Une flotte américaine comportant un porte-avions se dirige vers la péninsule coréenne. Une mesure prise en lien avec la menace nucléaire nord-coréenne, a indiqué la marine US samedi.

09 avr. 2017, 08:48
La manoeuvre intervient dans un contexte d'inquiétude quant au programme nucléaire et balistique nord-coréen. (illustration)

Un groupe aéronaval américain va faire route vers l'océan Pacifique, à proximité de la péninsule coréenne, a indiqué samedi un responsable américain sous le sceau de l'anonymat. La flotte comprend le porte-avions USS Carl Vinson.

La manoeuvre intervient dans un contexte d'inquiétude quant au programme nucléaire et balistique nord-coréen. La semaine dernière, Pyongyang a testé un missile de type Scud, qui n'a parcouru qu'une fraction de sa trajectoire avant de finir sa course en mer du Japon.

La Corée du Nord a estimé samedi que les tirs de missiles américains contre une base aérienne syrienne constituaient un "acte d'agression impardonnable". Le raid de vendredi, ajoute Pyongyang, conforte "un million de fois" le gouvernement nord-coréen dans sa décision de développer un arsenal nucléaire pour se protéger des menaces américaines.

 

 

Menaces américaines

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a prévenu vendredi que les Etats-Unis étaient prêts à "agir seuls" contre la Corée du Nord pour contrer les ambitions nucléaires de Pyongyang.

Dans un entretien publié dimanche dernier par le Financial Times, le 45e président des Etats-Unis avait déjà laissé planer la menace d'une intervention militaire unilatérale. Il se disait prêt à "régler" seul le problème nord-coréen si la Chine tergiversait trop longtemps.

En contravention des résolutions de l'ONU, la Corée du Nord a pour ambition de se doter de missiles intercontinentaux susceptibles de porter le feu nucléaire sur le territoire continental des Etats-Unis. Elle a déjà mené cinq essais nucléaires, dont deux lors de la seule année 2016.