Réservé aux abonnés

Un plaidoyer en faveur des langues étrangères

17 juin 2013, 00:01

L'Association faîtière des enseignants suisses (LCH) veut un réexamen immédiat de l'enseignement des langues étrangères et une amélioration des conditions d'ici 2015-2016. Elle a adopté une résolution en ce sens lors de son assemblée des délégués samedi à Baden (AG).

La résolution, adressée à la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), vise une harmonisation scolaire en Suisse alémanique. Un point central de la résolution concerne l'enseignement de la seconde langue nationale, qui doit se faire sous le signe des rencontres et des échanges culturels.

" Deux heures...