Réservé aux abonnés

Un patrimoine estimé dispersé au-delà de toute estimation

Les objets accumulés en plus de deux siècles au château d'Hauteville ont été vendus aux enchères.
15 sept. 2015, 10:56
data_art_3380529.jpg

Sous le marteau de Bernard Piguet, plus de 250 ans de patrimoine accumulé par la famille Grand d'Hauteville ont changé de mains, ont essaimé dans le monde à la faveur d'une vente aux enchères dont les résultats ont dépassé les espérances des organisateurs et des vendeurs.

Plus d'un acheteur a cassé sa tirelire pour s'emparer de l'un des 1600 lots qui ont dégagé 4,3 millions de francs de recettes, alors que l'estimation initiale oscillait entre un et 1,5 million de francs. Dans cette opération, " un ensemble a disparu en tant qu'ensemble organisé depuis des siècles. Mais certains de ces objets ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois