Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un patrimoine estimé dispersé au-delà de toute estimation

Les objets accumulés en plus de deux siècles au château d'Hauteville ont été vendus aux enchères.

15 sept. 2015, 10:56
data_art_3380529.jpg

Sous le marteau de Bernard Piguet, plus de 250 ans de patrimoine accumulé par la famille Grand d'Hauteville ont changé de mains, ont essaimé dans le monde à la faveur d'une vente aux enchères dont les résultats ont dépassé les espérances des organisateurs et des vendeurs.

Plus d'un acheteur a cassé sa tirelire pour s'emparer de l'un des 1600 lots qui ont dégagé 4,3 millions de francs de recettes, alors que l'estimation initiale oscillait entre un et 1,5 million de francs. Dans cette opération, " un ensemble a disparu en tant qu'ensemble organisé depuis des siècles. Mais certains de ces objets pourront devenir plus visibles ailleurs" , note le commissaire-priseur. Ce pourrait être le cas de ces précieux décors de théâtres du 18e siècle rachetés par le Musée national suisse pour 41 200 francs. Sinon, si une pièce ou l'autre doit un jour être cédée dans une vente, elle restera...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias