Un "microchip" pour ramener minou à bon port

Les vétérinaires organisent une action en novembre pour faire connaître la puce électronique "microchip", qui permet de retrouver facilement son chat en cas de perte ou de fugue.
25 oct. 2013, 15:14
La puce électronique est implantée sans anesthésie sur le côté gauche du cou de l'animal.

Des milliers de chats disparaissent chaque année sans laisser de trace en Suisse. Or une puce électronique de la taille d'un grain de riz permet de donner une identité unique à chaque matou. Les vétérinaires organisent une action spéciale en novembre pour rendre attentifs les propriétaires de chats à cette possibilité.

Contrairement aux chiens, dont l'identification et l'enregistrement sont obligatoires, seuls 10% environ des chats sont identifiés au moyen d'une puce électronique, rappelle la société des vétérinaires suisses.

Les colliers munis de plaquettes peuvent être dangereux pour les chats s'ils s'accrochent à des branches ou des clôtures. La puce en revanche est implantée sans anesthésie sur le côté gauche du cou et est totalement indolore pour l'animal.

Le "microchip" est muni d'un numéro d'identification unique qui peut être lu avec un lecteur. Le propriétaire est retrouvé grâce au numéro introduit dans la base de données.