Réservé aux abonnés

Un hôpital pour les deux Bâle

Bâle-Ville et Bâle-Campagne se prononcent sur la fusion de quatre hôpitaux publics. La campagne est extrêmement tendue.
04 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_5825398

pas facile de réformer, fusionner ou rapprocher des hôpitaux en Suisse : ni les Neuchâtelois, qui ont déjà voté plusieurs fois sur la question, ni les Saint-Gallois, actuellement confrontés à un projet de fermeture de cinq établissements, ne diront le contraire. Pas étonnant que la votation de dimanche, dans les deux cantons de Bâle, qui vise la fusion des quatre hôpitaux publics, déchaîne les passions.

«Excepté la votation sur la fusion cantonale de septembre 2014, je n’ai plus vu une telle intensité depuis des décennies, explique Peter Knechtli, fondateur et rédacteur en chef de Onlinereports...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois