Un centre de requérants ouvert à Realp (UR), à 1800 mètres d'altitude

L'Office fédéral des migrations (ODM) a ouvert mercredi un centre de requérants d'asile près de Realp (UR), à 1800 mètres d'altitude.

19 juin 2013, 12:01
Le nouveau centre de requérants se trouve à Realp, dans le Canton d'Uri.

L'Office fédéral des migrations (ODM) a ouvert mercredi un centre de requérants d'asile près de Realp (UR), dans un cantonnement militaire souterrain situé à 1800m d'altitude. Une vingtaine de jeunes Nord-Africains y ont été placés. Le centre peut accueillir jusqu'à 100 personnes. Il fermera en novembre.

Le centre de Schweig se trouve à trois kilomètres du village uranais situé à 1538m d'altitude. Ses pensionnaires doivent faire les déplacements à pied, s'ils souhaitent se rendre dans la localité. "Il ne s'agit pas d'une solution idéale. L'ODM aurait préféré un endroit plus centré mais il doit accepter les sites qu'on lui fournit", indique son porte-parole Michael Glauser.

Le cantonnement militaire sera occupé à 80% en moyenne. Les requérants qui y séjourneront sont tous des hommes jeunes venus seuls d'Afrique du nord et dont les chances d'obtenir l'asile sont faibles, indique l'ODM.

Parmi les centres dont il dispose, l'office utilise actuellement cinq cantonnements militaires pour héberger des requérants d'asile. Les sites de ce type se trouvent aux Pradières (NE), à Châtillon (FR), Nottwil (LU), Medel (GR) et Realp (UR).