Ukraine: un drone a filmé les restes de l'aéroport de Donetsk. Lugubre!

L'armée ukrainienne a lancé dans la nuit de samedi à dimanche une contre-offensive sur l'aéroport de Donetsk, contrôlé par les séparatistes pro-russes. Un drone a filmé ce qui reste des installations et c'est réellement impressionnant!

19 janv. 2015, 11:55
Après plusieurs mois de combats acharnés, il ne reste pratiquement plus rien de l'aéroport de Donetsk.

L'armée ukrainienne a lancé une "opération de grande ampleur" autour de l'aéroport de Donetsk dans la nuit de samedi à dimanche. Elle affirme avoir repris pratiquement tout le terrain cédé ces dernières semaines dans cette zone, alors que les séparatistes ont accusé Kiev de vouloir relancer une "guerre totale".

Des tirs réguliers à l'arme lourde étaient audibles dans le centre de Donetsk pendant toute la nuit et se sont intensifiés encore en début de matinée, ont rapporté des journalistes sur place.

La grande majorité des tirs se sont produits au niveau de l'aéroport Serge Prokofiev. Mais au moins deux fois des obus sont tombés beaucoup plus près du centre-ville, où les transports publics ont cessé de fonctionner dimanche et les magasins se sont fermés, tout comme dans les quartiers proches de l'aéroport.

 

Périmètre nettoyé

"La décision a été prise de lancer une opération de grande ampleur (...) Nous avons réussi à presque totalement nettoyer le périmètre de l'aéroport, situé selon la ligne de séparation militaire" figurant dans l'accord de cessez-le-feu signé en septembre à Minsk, a déclaré le porte-parole de l'armée, Andriy Lysenko.

Selon lui, les combats de la nuit ont ramené le front à peu près sur la ligne de démarcation le long de laquelle les combats avaient été théoriquement gelés après l'accord de Minsk. Les troupes ukrainiennes n'ayant pas franchi la ligne de front établie par les accords de paix de Minsk, cette opération n'a donc pas violé le cessez-le-feu, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a accusé les rebelles pro-russes d'avoir tenté, depuis la conclusion de l'accord, de reprendre l'aéroport aux forces gouvernementales. Une quinzaine de soldats ukrainiens ont été tués depuis le milieu de la semaine, dont quatre ces dernières 24 heures, a-t-il dit, parlant aussi de 32 blessés durant la journée écoulée.