Réservé aux abonnés

Ueli Maurer a grippé la campagne

Les multiples rebondissements de la campagne sur le Gripen ont perturbé le message. Le dernier sondage SSR illustre la perplexité de l'électorat.

08 mai 2014, 00:01
data_art_2323890.jpg

Depuis quelques semaines, Ueli Maurer se promène dans toute la Suisse avec un petit chalet au toit escamotable qui lui permet de répéter son message en boucle: sans sécurité aérienne, la Suisse est comme une maison sans toit. La simplicité de ce message pro-Gripen n'empêche pas le chef du Département de la défense de multiplier les couacs de communication. Cela ne date pas d'aujourd'hui.

En 2010 déjà, l'ajournement du projet d'acquisition, repêché par le Parlement, a semé le doute. Il ne s'est dissipé ni avec la controverse de 2012 sur le modèle retenu, ni avec l'humour de corps de garde d'Ue...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois