Réservé aux abonnés

Trop de camions pour tenir les promesses suisses sur le CO2

Une étude de l’initiative des Alpes dénonce un transfert insuffisant de la route au rail.

24 nov. 2015, 00:24
ANLAESSLICH DES TESTBETRIEBS IM GOTTHARD BASISTUNNELS STELLEN WIR IHNEN HEUTE, DONNERSTAG, 19.11.2015, FOLGENDES NEUES BILDMATERIAL EINER TESTFAHRT DURCH DEN BASISTUNNEL ZUR VERFUEGUNG --- Test ride of the Swiss Federal Railways is conducted by train operator Hans Blaser through the west tube of the Base Tunnel from Erstfeld, in the Canton of Uri, to Biasca, in the Canton of Ticino, photographed at the north portal of the Base Tunnel entrance in Erstfeld, on October 31, 2015. The Gotthard Base Tunnel consists of two 57-kilometres-long single-track tubes. It joins the north portal at Erstfeld to the south portal at Bodio. Construction of the New Rail Link through the Alps (NRLA) is creating a fast and efficient railway link. Passenger trains will be able traverse at maximum speeds of up to 250 kilometres per hour. (KEYSTONE/Gaetan Bally)



Eine Testfahrt der SBB durch die Westroehre des Basistunnels von Erstfeld, Kanton Uri, nach Biasca, Kanton Tessin, wird von Lokomotivfuehrer Hans Bl

Conférence de Paris sur le climat à fin novembre, vote sur le percement d’un deuxième tube au Gothard en février et ouverture du tunnel ferroviaire de base fin 2016: on ne verra plus un tel alignement d’astres à l’almanach avant des lustres. L’Initiative des Alpes veut en profiter pour influer sur la marée de camions qui submerge le tunnel routier.

En publiant une étude sur l’impact climatique du trafic poids lourds dans les Alpes, l’association cherche à inscrire le transfert des marchandises de la route au rail dans l’agenda de la lutte contre le réchauffement. Et ce n’est pas gagné.

Non seule...