Trois victimes de l'attaque du train à Salez (SG) sont toujours hospitalisées

L'état de la jeune fille de 17 ans prise dans l'attaque du train à Salez, dans le canton de Saint-Gall, est toujours entre la vie et la mort. Une mère de 43 ans et sa fille de 6 ans sont elles aussi toujours hospitalisées.

16 août 2016, 15:34
L'attaque survenue samedi avait fait deux morts, dont l'agresseur.

L'état de trois blessées de l'attaque du train samedi à Salez (SG) n'a pas évolué mardi. La jeune fille de 17 ans est toujours entre la vie et la mort. Une femme de 43 ans et sa fille de 6 ans sont encore à l'hôpital.

Le porte-parole du Ministère public du canton de St-Gall Roman Dobler a confirmé mardi que l'agresseur âgé de 27 ans, qui est décédé, était officiellement domicilié à Tuggen (SZ). Il résidait aussi à Eschen, au Liechtenstein. Selon des médias, l'homme est un étudiant qui travaillait dans cette commune de la principauté.

 

Les enquêteurs estiment que l'agresseur ne connaissait pas ses victimes avant l'attaque, a indiqué le porte-parole du Ministère public. Aucun indice ne montre qu'il s'agit d'un crime relationnel ou d'un acte avec des motifs politiques ou religieux.

La police examine actuellement du matériel saisi lors de perquisitions. Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer quel pouvait être le motif de l'agresseur.

L'attaque samedi dans un train des Südostbahn (SOB) en gare de Salez a fait deux morts, une femme de 34 ans et l'agresseur. Cinq autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement. L'agresseur a mis le feu à un liquide inflammable et attaqué des passagers du train avec un couteau.