Tourisme: les stations de ski souffrent d'un hiver tardif

L'hiver tardif a plombé le niveau des nuitées et des journées à skis dans les stations suisses. En décembre, l'hôtellerie de montagne a subi un recul de 10,2%, alors que les remontées mécaniques ont accusé une baisse de 7,5% de la fréquentation en décembre et janvier.

23 févr. 2016, 16:11
Les remontées mécaniques ont accusé une baisse de 7,5% de la fréquentation en décembre et janvier. (illustration)

L'hiver tardif a plombé le niveau des nuitées et des journées à skis dans les stations suisses. En décembre, l'hôtellerie de montagne a subi un recul de 10,2%, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les remontées mécaniques ont accusé une baisse de 7,5% de la fréquentation en décembre et janvier.

Les domaines skiables ont subi un recul de leur chiffre d'affaires de 12,8% durant les deux derniers mois par rapport à la même période, l'hiver dernier.

Au niveau national, les nuitées hôtellerie ont diminué de 5,6%, à 2,5 millions, en décembre. Les hôtes indigènes ont généré 1,2 million de nuitées (-1,4%) et les visiteurs étrangers 1,3 million de nuitées (-9,1%). Dans la parahôtellerie, la baisse jusqu'à fin février est même estimée à 14 voire 15%.

Pour redresser la barre, Suisse Tourisme mise sur les journées allongées et aux températures plus clémentes du mois de mars. L'organisation lance des offres spéciales pour faire du ski de fond ou du traîneau dans le Jura vaudois, notamment. Un spot publicitaire veut en outre inciter les skieurs à profiter des pentes enneigées, les domaines restant ouverts jusqu'à début avril, en principe.