Thurgovie: le parlement maintient l'enseignement du français à l'école primaire

Le français continuera d'être enseigné dans les écoles primaires thurgoviennes. Le Parlement cantonal a tranché ce mercredi, après un débat qui aura duré plusieurs années et lancé une discussion sur la cohésion nationale.

14 juin 2017, 11:34
Les élèves thurgoviens continueront donc à apprendre le français à l'école primaire.

Coup de théâtre: le français restera enseigné à l'école primaire en Thurgovie. Le Grand Conseil a finalement décidé mercredi matin par 62 voix contre 60 de biffer un article de la loi scolaire prévoyant de renvoyer l'enseignement du français à l'école secondaire.

Les mesures proposées mi-mai par le gouvernement pour améliorer l'enseignement du français au primaire semblent avoir convaincu une poignée de député de changer d'avis en seconde lecture. Il y a un mois, le législatif avait maintenu le paragraphe par 64 voix contre 53, en première lecture.

Lors du débat de près de deux heures, plusieurs députés ont salué les mesures prévues ou, du moins, déclaré qu'il fallait leur donner une chance. Celles-ci comprennent davantage d'enseignement par demi-classe, des dispenses facilitées pour les élèves en difficulté ou encore du nouveau matériel d'enseignement. Elles doivent entrer en vigueur au début de l'année scolaire 2018/19.