Théâtre: un binôme féminin et valaisan à Rolle (VD)

Lucie Rausis et Mali Van Valenberg ont été choisies pour prendre les rênes du Casino Théâtre de Rolle (VD). Les deux Valaisannes abordent ce nouveau défi avec enthousiasme malgré le contexte pandémique.

09 févr. 2021, 16:00
Lucie Rausis et Mali Van Valenberg travaillent de longue date ensemble.

Deux Valaisannes prennent la direction du Casino Théâtre de Rolle: Lucie Rausis (34 ans) et Mali Van Valenberg (36 ans) succèdent à Marie-Claire Mermoud qui a passé dix ans à la tête de l’institution vaudoise et de ses 219 fauteuils.

Le binôme féminin — choisi à l’unanimité par le comité de l’association — entrera en fonction le 1er septembre prochain pour dessiner sa propre saison en 2022-2023.

 

 

 

 

«On est très touchées de la confiance manifestée. On a hâte d’aller à la rencontre du public qu’il faudra reconquérir après la pandémie. Notre chance, c’est d’arriver avec un esprit neuf et positif», commente Mali Van Valenberg, nullement effrayée par l’ampleur du défi.

Un espace à protéger

«Avec Lucie, on a l’avantage de bien se connaître. On est très complémentaires, on pourra donc se partager facilement les tâches. Notre priorité est vraiment d’accompagner les artistes et de faciliter l’accès aux publics. Car je suis persuadée que le théâtre a une fonction citoyenne, qu’il est à même de libérer les imaginaires.»

Les deux comédiennes et metteures en scène n’entendent pas renoncer à leur travail de création avec leurs compagnies respectives, «Barberine» pour Lucie Rausis et «Jusqu’à m’y fondre» pour Mali Van Valenberg. «C’est important de garder un pied dans le terrain», justifie la Sierroise, Prix culturel d’encouragement du canton en 2017 .

Quant à la future ligne de programmation, elle se veut populaire, autrement dit ni populiste ni élitiste, et très diversifiée. «Avec Lucie, on aime les artistes qui cultivent le sens de la dérision. Ceux qui bousculent aussi. Un spectacle doit laisser une trace sensible une fois la représentation terminée.»