Télécommunications: le réseau 5G doit être déployé d’ici à 2024

Le déploiement de la 5G doit être fait rapidement. C’est en substance la motion du PLR qui demande qu’un réseau de télécommunications de grande qualité soit mis en place d’ici 2024. Le Conseil fédéral l’a approuvé.
20 août 2020, 17:10
Le déploiement du réseau 5G n'avance pas, dénonce le PLR.

La 5G doit être développée rapidement. Le Conseil fédéral approuve, sans commentaire, une motion du PLR exigeant le déploiement d’un réseau de grande qualité dans les cinq prochaines années.

La crise du coronavirus a montré à quel point il est nécessaire de disposer d’un réseau de télécommunications de grande qualité tant au niveau professionnel qu’au niveau privé, souligne le PLR dans son texte. Or, la Suisse est à la traîne dans le processus de modernisation de son réseau.

Les licences de téléphonie mobile ont été attribuées il y a plus d’un an. Mais le déploiement du réseau 5G n’avance pas, dénonce le PLR, qui exige un développement rapide – et à des coûts aussi bas que possible – de la technologie. Il demande également que la population soit dûment informée de toutes les facettes de la 5G. L’absence d’informations génère des théories du complot, argumente le parti.

La 5G permet d’accroître la vitesse de transmission des données et de raccourcir les temps de réaction tout en augmentant l’efficacité énergétique par unité de données transmises. Elle recèle un énorme potentiel dans de nombreux domaines, aux yeux du PLR: cybersanté, agriculture intelligente, réalité virtuelle et augmentée, véhicules autonomes, production industrielle de pointe ou encore drones.

Le Conseil fédéral accepte la motion sans commentaire. En mai, il avait déjà annoncé vouloir développer le réseau 5G, mais en douceur. Il n’est pas question pour le moment d’assouplir les valeurs-limites visant à protéger les gens du rayonnement non ionisant.