Taux de chômage stables en septembre en Suisse romande

A l'exception du canton de Genève qui affiche une hausse de 0,1 point, les taux de chômage n'ont pas bougé en Suisse romande par rapport au mois précédent.

08 oct. 2015, 08:11
Le marché de l'emploi a évolué de façon stable en septembre en Suisse romande.

La situation du marché du travail a évolué dans la stabilité en septembre en Suisse romande. A l'exception du canton de Genève qui affiche une hausse de 0,1 point, les taux de chômage n'ont pas bougé par rapport au mois précédent.

Le canton de Genève demeure le canton le plus touché par le chômage avec un taux désormais fixé à 5,6% de sa population active, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Le mois dernier, le nombre de chômeurs y a augmenté de 195 à 13'103.

Neuchâtel et Vaud

Derrière, on trouve le canton de Neuchâtel avec son taux de chômage stable à 5,4% (+6 chômeurs à 4772). Ensuite, Vaud présente un coefficient de 4,9% de sa population active, avec une baisse du nombre de chômeurs de 225 à 18'257.

Jura et Valais

Dans le Jura, le taux de chômage est resté à 3,5% en septembre, pour un effectif de chômeurs en recul de sept à 1468. En Valais, ce dernier a diminué de deux unités à 5640 personnes, pour un coefficient inchangé de 3,5%.

Enfin, du côté de Fribourg, le taux de chômage est demeuré à 2,9%, pour un nombre de chômeurs en baisse de 39 par rapport à août à 4393. Le canton apparaît toujours comme le canton romand le moins touché par le chômage.

Hausse à Berne et Zurich

Dans le canton de Berne, le taux de chômage s'est accru de 0,1 point à 2,6% en septembre par rapport au mois précédent, pour un effectif de 13'932 (+349). Au Tessin, il n'a pas bougé, restant fixé à 3,4% de la population active.

A titre de comparaison, le canton de Zurich, le plus peuplé de Suisse, affiche un taux de chômage en hausse de 0,1 point à 3,5%, un niveau supérieur de 0,3 point à la moyenne nationale.