Takasa, porte la "pureté" suisse à l'Eurovision

Le groupe de l'Armée du salut qui s'était vu refuser une participation à l'Eurovision au motif de son nom et de son costume défendra les couleurs suisses en Suède, lors de la demi-finale ce 16 mai à Malmö. La finale est prévue pour le 18.

16 mai 2013, 14:01
Takasa mit Christoph Jakob, links, Sarah Breiter. Mitte, und Jonas Gygax, rechts, bei ihrem Kurzauftritt fuer die Medien am Bahnhof Stadelhofen in Zuerich am Freitag, 3. Mai 2013. Die Berner Heilsarmee-Band "Takasa" nimmt fuer die Schweiz am 16. Mai am Eurovision Song Contest in Malmoe, Schweden, teil. (KEYSTONE/Walter Bieri)

C'est ce jeudi 16 mai, dès 21 heures, que la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la chanson verra les représentants de 17 pays se disputer l'une des dix places restantes pour la grande finale du 18 mai. Ce soir, le groupe suisse Takasa sera l'un des derniers à se produire sur la scène de Malmö en Suède. Parmi leurs concurrents, les Helvètes devront notamment de méfier des Finlandais, des Israéliens et des Norvégiens. 

Les Takasa, on les avait découverts en décembre 2012 avec leur chanson "You and me" lors des qualilfications nationale à Kreuzlingen. Les six bernois du groupe s'appellaient alors "Heilsarmee" et revêtaient l'uniforme traditionnel de l'organisation. A ce moment-là, le public suisse avait déjà compris qu'ils incarnaient la meilleure chance suisse de ces dernières années. 

Un avis que ne partageait pas l'Union Européenne de radio-télévision (UER), responsable du concours Eurovision de la chanson. Car selon son réglement, les chansons avec un message politique ou commercial sont interdites. Les six membres du groupe bernois ont alors eu des réunions avec la télévision alémanique SRF pour trouver des solutions sans abandonner leur identité. 

Pureté et sobriété

Changer de nom n'a pas été compliqué: le groupe n'en avait pas vraiment. Il utilisait le nom de l'association. Leur choix s'est porté sur "Takasa", un mot swahili dont le sens premier est nettoyer, mais que l'on peut traduire en l'occurrence par purifier. 

En revanche, tomber l'uniforme s'est révélé plus difficile. On devine même que certains membres ont pensé renoncer: "J'aurais préféré jouer en uniforme mais je ne vais pas abandonner mes collègues maintenant", a déclaré Emil Ramsauer, le doyen 95 ans. C'est donc dans un style sobre, chemise blanche sur pantalon noir, qu'ils tenteront de séduire l'Europe. 
 
Mauvais score ces 20 dernières années:
 
Or, les chansons présentées par la Suisse ces vingt dernières années n'ont jamais fait mieux que la troisième place. C'était en 1993, Annie Cotton chantait "Moi, tout simplement". 
 
Au nombre de victoires, c'est l'Irlande qui domine le classement avec un record de 7. La France, le Royaume-Uni, la Suède et le Luxembourg ont chacun remporté cinq fois le concours. La Suisse l'a gagné deux fois: en 1956 grâce à Lys Assia et en 1988 grâce à Céline Dion.
 
 
Le nouveau clip avec les tenues:

 
 
Leur prestation à Amtsterdam: