Réservé aux abonnés

Sursis pour la geôlière complice

La gardienne de prison qui avait aidé son amoureux à s’enfuir a été jugée coupable.

25 janv. 2017, 00:35
Die ehemalige Gefaengnisaufseherin Angela Magdici, rechts, und ihr Anwalt Urs Huber, links, vor dem Bezirksgericht in Dietikon, am Dienstag, 24. Januar 2017. Angela Magdici steht am Dienstag vor dem Bezirksgericht Dietikon. Die Staatsanwaltschaft wirft ihr Entweichenlassen eines Haeftlings, Beguenstigung sowie grobe Verletzung der Verkehrsregeln und Sachentziehung vor. Sieben Monate soll sie absitzen, weil sie einen Haeftling aus dem Gefaengnis Limmattal befreit hatte und mit ihm nach Italien geflohen war. (KEYSTONE/Walter Bieri) SCHWEIZ PROZESS GEFAENGNISAUSBRUCH ANGELA MAGDICI

L’ex-gardienne de prison qui avait aidé un détenu de la prison de Limmattal à s’évader a été condamnée, hier, à 15 mois de prison avec sursis. Le Tribunal de district de Dietikon (ZH) l’a jugée coupable, mais n’a pas suivi la procureure, qui demandait 27 mois, dont sept ferme.

«Vous avez commis un acte grave en voulant rendre justice vous-même et avez méprisé l’autorité», a dit le président du tribunal, Stephan Aeschbacher, à l’ancienne geôlière de 33 ans. «Mais vos perspectives d’avenir se présentent positivement et nous vous accordons le sursis», a-t-il ajouté, en substance.

Un sourire s’est d...