Réservé aux abonnés

Suisse: à Bâle-Ville, Esther Keller est la première vert’libérale élue à un exécutif cantonal

Elue au deuxième tour à la surprise presque générale, la vert’libérale de Bâle-Ville est la première femme de son parti à un exécutif cantonal.
22 déc. 2020, 00:01 / Màj. le 22 déc. 2020 à 06:43
Elue sans autre soutien que son parti, Esther Keller a fait sensation en battant, au deuxième tour, un sortant, le PLR Baschi Dürr.

Le calme d’une très belle petite maison rénovée est trompeur: non seulement parce que la chienne Saray garde les lieux, mais aussi parce qu’une des habitantes, la nouvelle conseillère d’Etat de Bâle-Ville Esther Keller, a déjà, avant d’entrer en fonction, un planning de ministre. Première vert’libérale élue dans un exécutif cantonal au nom de ce parti – et non des Verts, comme la Zurichoise Verena Diener, en 1995 – cette volleyeuse expérimentée grimpe les é...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois