Suisse: 440'000 personnes gagnent trop peu, dénonce l'Union syndicale suisse

Le président de l'Union syndicale suisse (USS), Paul Rechsteiner, s'est offusqué des trop bas salaires perçus par quelque 440'000 travailleurs formés en Suisse.

01 mai 2013, 11:44
Quelque 440'000 personnes en Suisse gagnent trop peu pour vivre décemment. Parmi elles, 140'000 ont pourtant fait un apprentissage, a dénoncé mercredi à Bâle Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS).

Quelque 440'000 personnes en Suisse gagnent trop peu pour vivre décemment. Parmi elles, 140'000 ont pourtant fait un apprentissage, a dénoncé mercredi à Bâle Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS).

"Où en sommes-nous arrivés pour qu'un apprentissage ne soit plus la garantie d'un salaire décent?", s'est demandé le conseiller aux Etats st-gallois. La situation est particulièrement choquante dans les grandes chaînes de vêtements et de chaussures, selon lui.

Le meilleur moyen pour lutter contre cette situation est d'accepter l'initiative pour un salaire minimum mensuel de 4000 francs pour un travail à temps complet, selon M. Rechsteiner. Qui a aussi appelé à renforcer l'AVS en signant l'initiative "AVSplus".