Ski: le risque d'accidents sur les pistes est au plus haut aux alentours de 14 h 30

Lorsque vous skier, pensez à faire une pause aux alentours de 14 h 30. Selon la SUVA, statistiquement, c'est à cette heure qu'un accident sur quatre se produit. 10 h 30 est également l'heure idéale pour aller prendre un café ou un vin chaud.

28 janv. 2015, 11:15
Densité du trafic, degré de fatigue font que le nombre d'accidents est plus élevé à certaines heures de la journée.

Les skieurs et snowboardeurs doivent redoubler d'attention vers 14h30, lorsque le risque d'accident atteint son pic. Une mésaventure sur quatre se produit à ce moment-là, lorsque les pistes sont surchargées, met en garde la caisse nationale suisse d'assurance accidents, l'ex-CNA.

La fin de matinée s'avère également plus dangereuse que la moyenne: 16% des accidents de ski ou de surf ont lieu aux alentours de 10h30. Une heure avant, le taux ne s'élève qu'à 7%. Les assureurs mettent le phénomène sur le compte de la densité du trafic, et aussi sur la fatigue apparaissant chez les lève-tôt.

Mais ces deux facteurs ne sont pas les seuls à augmenter le risque. "Peu de sportifs savent qu'ils doivent prévoir une distance de réaction de 12 mètres lorsqu'ils descendent à 50 km/h", souligne Samuli Aegerter, chef de la campagne sports de neige à la Suva, cité dans le communiqué diffusé mercredi. Il faut donc adapter son style en fonction de sa forme et de son niveau.

Comme chaque année, l'assureur national se veut présent sur les postres. Il organise ces prochaines semaines des événements de prévention dans plusieurs stations. La Suva propose également des séances aux entreprises, au cours desquelles les glisseurs peuvent notamment mesurer leur vitesse.