Réservé aux abonnés

S’il y en a un, il sera membre de l’UDC

Les chances des francophones sont relativement minces dans un canton de Berne, où se présentent 567 candidats. Manfred Bühler semble être le seul à pouvoir accéder au National.

05 oct. 2015, 05:43
fete des saisons 2015. .photo Stephane Gerber/Bist

Candidat malheureux au Conseil exécutif l’an dernier, Manfred Bühler lorgne à nouveau du côté de Berne. Cet avocat de 36 ans, député et maire de la petite commune de Cortébert, dans le vallon de Saint-Imier, figure en tête de la liste de l’UDC pour le Conseil national. Et il apparaît comme la plus grande, sinon la seule chance du Jura bernois d’être représenté sous la Coupole fédérale.

Pour autant, rien n’est joué pour lui. Certes, avec ses huit sièges actuels (qu’elle aimerait bien voir passer à neuf), sa formation est la plus solide de la députation bernoise. De plus, deux des conse...