Seuls 40% des propriétaires d'animaux respectent la loi

Seulement deux nouveaux propriétaires d'animaux sur cinq suivent les cours obligatoires avec leurs quadrupèdes.

06 janv. 2012, 08:03
chiens

Les nouveaux propriétaires de chiens ne respectent pas tous la loi. Seulement deux sur cinq environ suivent les cours théoriques et pratiques obligatoires avec leurs compagnons à quatre pattes. Les contrôles varient d'un canton à l'autre.

A fin 2010, environ 35'000 propriétaires de chiens ont suivi les cours obligatoires, selon l'Office vétérinaire fédéral (OVF). Ca représente à peine 40% des nouveaux propriétaires, a précisé la porte-parole de l'OVF Regula Kennel.

Mais elle fait preuve d'optimisme. «Nous espérons que ce chiffre grimpe à 70% d'ici la fin de 2012», souligne Mme Kennel. Aucun chiffre n'est actuellement disponible pour 2011.

Pas toujours une loi contraignante

Dans plusieurs cantons, les communes sont responsables de vérifier si les nouveaux maîtres ont bien suivi les cours. Mais toutes ne disposent pas d'une loi spécifique et contraignante.

A St-Gall, le vétérinaire cantonal Albert Fritsche est toutefois satisfait. Seulement 10% des maîtres possédant des chiens potentiellement dangereux n'ont pas suivi les cours obligatoires. Il dit être «surpris» par ce taux qu'il juge «très bon».

Dans le canton de Berne, 20 nouveau propriétaires de chiens ont reçu un avertissement pour n'avoir pas passé le test de conduite, d'obéissance et de maîtrise (TCOM), a indiqué à l'ats le vétérinaire cantonal Reto Wyss.

Plainte pénale

Si le propriétaire n'effectue toujours pas les cours après l'avertissement, une plainte pénale sera déposée contre lui. Les tribunaux décident ensuite du montant de l'éventuelle amende.

A Berne comme à St-Gall, des contrôles sont effectués dans chaque cas de morsure. De même, si les services vétérinaires voient un chien lorsqu'ils sont appelés pour d'autres animaux, ils en profitent pour vérifier si le maître a bien passé le TCOM.

Le problème est que les morsures sont rarement annoncées. Un registre national a été tenu de 2006 à 2009. Il a ensuite été abandonné car trop de cas ne sont pas recensés, surtout les morsures sans gravité, souligne Hans Wyss, directeur de l'OVF.

Au moins 10'000 cas de morsures

En 2009, 5090 morsures ont été annoncées officiellement pour l'ensemble de la Suisse. En réalité, ce sont au moins 10'000 cas par année, estime la Suva.

Ce chiffre est stable, selon les vétérinaires interrogés par l'ats. En 2010, près de 1000 morsures ont été recensés dans le canton de Zurich, environ 750 dans le canton de Berne, 270 à St-Gall et 200 environ à Bâle-Campagne.