Séisme de Saint-Gall: la centrale géothermique remise sur les rails

Le tremblement de terre provoqué à Saint-Gall par un forage géothermique ne remet pas en cause le projet de centrale. Les autorités de la ville souhaitent le poursuivre.

27 août 2013, 14:23
THEMENBILD - Blick auf den Bohrturm des St. Galler Geothermie-Projektes am Dienstag, 7. Mai 2013. Die Stadt St. Gallen will ueber 4000 Meter tief bohren, um heisses Wasser fuer Waerme und Strom zu finden. Nach den Erdbeben von Samstag, 20. Juli 2013, sind die Arbeiten im Geothermie-Bohrloch im St. Galler Sittertobel vorlaeufig gestoppt worden. Wie es weiter geht, wird in einigen Tagen bekannt. Derzeit wuerden die Daten ausgewertet und das Bohrloch stabilisiert. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)

Les autorités saint-galloises veulent poursuivre leur projet de centrale géothermique. Fredy Brunner, membre de l'exécutif de la ville, l'a annoncé mardi. Les travaux avaient été arrêtés il y a un mois après un tremblement de terre de magnitude 3,5.

Trois alternatives étaient envisagées: poursuivre le projet et faire un test de production, boucher provisoirement le trou de forage ou le boucher définitivement et abandonner le projet.

La stabilisation du trou de forage a permis d'analyser la situation et d'évaluer les risques. Au moment de l'arrêt des travaux le 20 juillet, le forage avait permis de trouver de l'eau chaude à 4500 m de profondeur.