Réservé aux abonnés

Second souffle pour la banque postale

L'argent afflue chez Postfinance. Un radical grison milite pour l'octroi d'une licence bancaire à la Poste. La gauche se réjouit un peu vite de ce soutien inattendu.

11 mars 2009, 05:02

Dans le cadre de la révision de la loi sur la Poste, le Conseil fédéral avait écarté toute velléité d'octroyer une licence bancaire au géant jaune. Minorisé, Moritz Leuenberger se l'était tenu pour dit. La crise bancaire l'a incité à remettre le sujet sur le tapis. Mais il n'est pas le seul à avoir eu cette idée. Un radical grison, le conseiller national Tarzisius Caviezel, s'apprête à déposer une initiative parlementaire qui va contraindre les Chambres à prendre positio...