Sécheresse: cantons et Confédération prennent des mesures pour les paysans

Baisse du droit de douane sur le fourrage importé, dérogations dans les paiements directs et l'agriculture biologique notamment, Berne et les cantons ont pris lundi des mesures pour aider les paysans face à la sécheresse.

06 août 2018, 18:20
La vague de chaleur frappe toute la Suisse, comme ici à Founex, dans le canton de Vaud.

La Confédération a décidé d'abaisser les droits de douane sur le fourrage importé afin d'atténuer les conséquences de la sécheresse. Des dérogations sont aussi autorisées dans les paiements directs et l'agriculture biologique. Les cantons ont aussi pris des mesures lundi.

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a chargé l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) de prendre les dispositions nécessaires pour déployer des mesures, a indiqué lundi le Département fédéral de l'économie (DFER).

La principale est un abaissement des droits de douane prélevés sur les importations de fourrage grossier. La sécheresse prolongée entraîne une pénurie dans certaines régions. Des importations sont nécessaires, car les régions moins touchées par le manque de précipitations ne peuvent répondre à la demande.

Au niveau des cantons, des dérogations aux paiements directs sont prévues. Ils peuvent être versés intégralement même si les conditions exigées ne sont pas remplies.

L'Union suisse de paysans (USP) est soulagée que le ministre en charge de l'agriculture se propose d'agir, a déclaré à Keystone-ATS Sandra Helfenstein, coresponsable de la communication de l'USP. La faîtière paysanne reste en alerte. Elle pourrait proposer, le cas échéant mardi, des mesures complémentaires.

De l'eau et du fourrage pour le bétail

Plusieurs cantons passent aussi à l'action. Dans le canton de Vaud, l'opération d'approvisionnement en eau se met en place. Les premières distributions d'eau sont prévues mardi avec deux hélicoptères et des camions-citernes.

"Nous recensons l'ensemble des besoins et une cinquantaine de demandes nous ont déjà été adressées", explique Jean-Christophe Sauterel, responsable de la cellule de communication.

Lundi, deux bassins de rétention d'eau de 50 m3 ont été montés, l'un à l'Abbaye à la Vallée de Joux, l'autre aux Rochats, au-dessus de Provence. Les exploitants pourront venir chercher eux-mêmes l'eau dont ils ont besoin.

Le canton de Fribourg prend aussi des mesures urgentes pour l'agriculture. Il autorise le pâturage des prairies extensives, peu intensives, des bordures tampons attenantes des haies et des prairies riveraine.

De même, en cas de manque de fourrage, les prescriptions en matière de sortie régulière en plein air sont allégées, a fait savoir le Service de l’agriculture du canton de Fribourg. Les autorisations sont valables avec effet immédiat.

Assurance récolte

Du côté de Suisse Grêle, l'assureur s'attend à près de 1000 déclarations de dommages pour un montant de dommages assurés dépassant les 10 millions de francs. En raison des changements climatiques, Suisse Grêle a commencé dès 2009 à couvrir les dommages causés par la sécheresse.

Actuellement, 1'330 exploitations agricoles ont souscrit à cette assurance. Cela correspond à environ 12% des terres ouvertes en Suisse. Il existe toutefois d’importantes différences d’un canton à l’autre. Dans le canton de Vaud, par exemple, 35% des terres ouvertes sont assurées contre la sécheresse.