Réservé aux abonnés

RTS: «A l'interne, certains se verraient bien signer l’initiative pour la redevance à 200 francs»

Dans le contexte d’une initiative attaquant la redevance, le personnel du service public n’a pas le moral. La crise révélée en 2020 n’est toujours pas résolue. Le récent départ de la nouvelle responsable RH ne rassure pas.

11 juin 2022, 00:01 / Màj. le 11 juin 2022 à 07:48
Le malaise qui secoue la RTS depuis que des cas de harcèlement et de dysfonctionnement ont été dénoncés en 2020 ne semble pas s’être dissipé.

«De plus en plus de personnes se disent prêtes à signer l’initiative populaire pour une redevance radio-TV à 200 francs.» Dans la rue, la phrase semblerait, disons-le, anodine ou presque. Elle prend une dimension tout autre quand elle sort de la bouche d’un des 1500 collaborateurs de la Radio Télévision Suisse (RTS). Et que d’autres employés acquiescent.

Quai Ernest-Ansermet à Genève, l’annonce récente de la démission de la cheffe des ressources humaines et membre de la direction apr&eg...