Réservé aux abonnés

Roms, une reconnaissance difficile

communauté Pas si simple de faire reconnaître une minorité nationale.

16 juil. 2017, 23:24
/ Màj. le 17 juil. 2017 à 00:01
Les gens du voyage à la Zard à Delémont 2 mai 2014 Danièle Ludwig Bist

En Suisse, il y aurait environ 30 000 Roms détenteurs d’un passeport helvétique. La Rroma Foundation veut les faire reconnaître comme une minorité nationale. Mais il n’est pas si simple de prouver l’existence d’une communauté encore trop souvent stigmatisée.

La Suisse a ratifié en 1998 la convention-cadre du Conseil de l’Europe sur la protection des minorités nationales. Elle reconnaît déjà les Yéniches et les Sinti ainsi que la communauté juive. Mais pas les Roms. Ceux-ci ont déposé une requête en ce sens en 2015.

C’est la première fois qu’une demande de reconnaissance est soumise à l...