Retraites: le taux d'intérêt de la prévoyance professionnelle maintenu à 1,75%

Le Conseil fédéral ne changera pas le taux d'intérêt de la prévoyance LPP. Il reste donc à 1,75%, malgré la tendance baissière à la bourse.

22 oct. 2014, 13:24
L'argent de notre 2e pilier sera toujours rémunéré à 1,75% l'an prochain.

Les avoirs de la prévoyance professionnelle ne seront pas mieux rémunérés l'an prochain. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de maintenir le taux d’intérêt minimal du deuxième pilier à 1,75% en 2015. Comme de coutume, il a suivi les propositions de sa commission consultative LPP.

En dépit des fluctuations que connaissent actuellement les bourses, il n’est pas justifié de baisser le taux en vigueur. Le Conseil fédéral a ainsi douché les espoirs des assureurs. Mais, pour lui, la faiblesse des taux d’intérêt plaide également contre un relèvement du taux minimal.

Ainsi, le gouvernement a jugé que le statu quo s’imposait. La Commission fédérale de la prévoyance professionnelle, qui le conseille, était elle aussi parvenue à cette conclusion. Elle avait fait son choix entre des propositions s'échelonnant entre 1,25 et 2%, issues respectivement des représentants des assureurs et des syndicats.

La formule mathématique appliquée pour le calcul du taux d’intérêt minimal donne actuellement une valeur de 1,5%. Mais elle ne tient pas suffisamment compte de la situation globalement favorable des marchés financiers.

En même temps, les caisses de pension ne peuvent pas consacrer l'intégralité du rendement de leur fortune à la rémunération minimale des avoirs LPP. Elles doivent aussi constituer des provisions et des réserves de fluctuation, a-t-elle justifié.

Bon compromis

Finalement, l'inflation étant basse, 1,75% représente une "bonne rémunération" en valeur réelle, aux yeux de la commission LPP. L'an dernier, la majorité avait opté pour un relèvement du taux d'intérêt minimal de 1,5 à 1,75%.

Le taux minimal ne concerne que les avoirs relevant du domaine obligatoire du 2e pilier. Pour le reste, les instituts de prévoyance sont libres d'accorder une couverture ou non et de fixer une autre rémunération. Avant de chuter à 1,5% en 2012, le taux était resté inchangé pendant trois ans à 2%. En 2002, la rémunération des avoirs vieillesse se montait encore à 4% minimum.

Taux de conversion

Un autre facteur influence davantage les futures rentes du 2e pilier que le taux d'intérêt minimal: le taux de conversion du capital en rente. Il atteint actuellement 6,8%. Ainsi, pour un avoir LPP de 100'000 francs, un rentier touche une pension annuelle de 6800 francs.

Le peuple a sèchement refusé en mars 2010 d'accélérer la baisse de cet indice à 6,4%. Pourtant, le Conseil fédéral prévoit de réduire rapidement le taux à 6% dans sa réforme de la prévoyance vieillesse.