Renens: Marianne Huguenin ne se représentera pas en 2016

La syndique popiste de Renens Marianne Huguenin quitte la politique "institutionnelle" pour se consacrer au monde associatif.
08 sept. 2015, 17:03
Portrait von Marianne Huguenin, Aerztin, Dr. med. FMH aus Renens, PDA Nationalraetin des Kantons Waadt, aufgenommen am Donnerstag, 4. Dezember 2003 in Bern. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Marianne Huguenin, 65 ans, quitte la politique "institutionnelle". La syndique popiste de Renens ne se représentera pas en 2016, a indiqué mercredi le municipal Didier Divorne (POP), confirmant une information du quotidien 24 heures. Elle compte se consacrer au monde associatif.

Marianne Huguenin, qui siège à la municipalité de Renens depuis 20 ans, a confié au parti avoir "moins d'énergie" que par le passé. Née à Berne le 1er mai 1950, elle a consacré plus de 30 ans à la vie politique vaudoise, comme municipale, députée, conseillère nationale et présidente du POP vaudois de 1988 à 1995.

Médecin, Marianne Huguenin ne veut plus de mandat de politique, mais n'abandonnera pas pour autant la vie politique ou la ville de Renens. Elle aurait aimé terminer encore beaucoup de projets en chantier, mais sa décision est prise, relève Didier Divorne.

Figure populaire de la gauche, Marianne Huguenin avait révélé en 2004 son homosexualité, provoquant un certain émoi à l'époque. Trois ans plus tard, elle avait soulevé une vraie tempête en annonçant qu'elle préférait se consacrer à ses tâches à Renens, permettant du coup à son collègue de parti non réélu aux élections fédérales, Josef Zisyadis, de retrouver son siège sous la Coupole à Berne.