Remontées mécaniques: le prix de la journée de ski va grimper, en moyenne, en Suisse, de 1,5%

L'abonnement de ski, c'est un peu comme les assurances maladies. Chaque année, on s'attend à une hausse. Pour les remontées mécaniques, elles sont heureusement moins fortes que pour les caisses. Cet hiver, il faudra compter en moyenne suisse, avec 1,5% d'augmentation.
07 août 2015, 14:20
Dès cet hiver, les Remontées mécaniques du Valais proposeront un seul abonnement pour toutes les stations (ici Riederalp).

Les premiers domaines skiables en haute altitude ouvriront leurs pistes ces prochains jours. Les prix des abonnements de ski ne devraient augmenter que modérément, selon les Remontées Mécaniques Suisses (RMS).

Ils subiront une hausse de 1,5% en moyenne, annoncent mercredi les RMS dans un communiqué. L'association faîtière a mené un sondage auprès d'une cinquantaine d'entreprises de remontées mécaniques. Une société interrogée sur trois ne modifiera pas ses prix.

Cette hausse est la conséquence des investissements importants réalisés par les entreprises dans la sécurité, la restauration et l'hôtellerie, l'entretien des pistes et l'enneigement technique, explique RMS. Depuis quelques années, la branche investit entre 300 et 500 millions de francs par an dans ces secteurs.

Par ailleurs, pour la troisième année consécutive, RMS proposera aux écoles des camps de sports de neige à des conditions avantageuses. Le but du programme soutenu par la Confédération: permettre au plus grand nombre de jeunes de découvrir les sports de neige durant leur scolarité.

Offres combinées pour les écoles

Les écoles intéressées peuvent réserver des offres combinées "tout en un" auprès de RMS. "Ces offres comprennent le trajet aller-retour, l'hébergement, les abonnements de ski et le matériel de location", précise RMS.

Selon la destination et la formule de repas choisie, les écoles devront débourser entre 170 et 350 francs par élève pour 5 jours. Des cours peuvent être également organisés pour un supplément de 100 francs par élève et par semaine, indique le site Internet des RMS.

Jusqu'à présent, plus de 60 camps avec 2900 participants ont déjà été réservés, soit quatre fois plus que l'hiver dernier, se réjouissent les remontées mécaniques.